Dons alimentaires : un grossiste rattrapé par le fisc

France
DirectLCI
Un grossiste en fruits et légumes a été rattrapé par le fisc, en Vendée. L'entreprise distribuait gracieusement les invendus au Secours populaire et bénéficiait ainsi de crédits d'impôts. Le trésor public lui réclame aujourd'hui plus de 30.000 euros.

Sur le même sujet

Lire et commenter