"Dorénavant, j’achèterai toutes les semaines Charlie Hebdo"

FRANCE
Mercredi, certains se sont levés plus tôt que d'habitude pour faire la queue devant les kiosques, d'autres en sont même venus aux mains pour se procurer le précieux numéro 1178 de Charlie Hebdo. Parfois sans succès. Les 27.000 points de vente du pays étaient en rupture de stock, dès 10h. Comme un parfum de revanche pour l'hebdomadaire, qui s'est déjà écoulé à 700.000 exemplaires, contre à peine 30.000 habituellement.
Lire et commenter