Douai : il s'improvise faux-monnayeur grâce à un scanner et à une imprimante

Douai : il s'improvise faux-monnayeur grâce à un scanner et à une imprimante

DirectLCI
INSOLITE – De drôles de champions finissent parfois devant les tribunaux. C’est le cas de cet habitant de Douai, dans le Nord, poursuivi pour avoir fait des achats avec un faux billet réalisé à l’aide d’un scanner.

Plus c’est gros plus ça passe. C’est sans doute ce qu’à dû se dire cet habitant de Douai, autrement on ne voit pas bien comment il a pu croire à sa propre supercherie. Le jeune homme de 21 ans, en manque de gel pour les cheveux et de rasoirs, a eu l’idée de génie de scanner un billet de 50 euros pour satisfaire ses achats.

Le faux-monnayeur en herbe a ensuite imprimé le billet recto verso et est parti acheter de quoi se coiffer et se raser. Une tentative qui l’a conduit directement devant le tribunal correctionnel de Douai. "Un tel billet n’avait aucune chance de tromper une caissière de supermarché" lui a précisé le substitut du procureur selon le compte rendu d’audience publié dans la Voix du Nord.

600 euros d’amende

L’affaire aurait pu être prise pour une blague si la fabrication de fausse monnaie n’était un crime passible de trente ans de prison devant une cour d'assises. Mais le faussaire au scanner n’a vraiment pas l’étoffe d’un trafiquant. Après avoir reconnu sa bêtise et s’être excusé, le prévenu s’est fait sermonner par le tribunal qui l’a condamné à 600 euros d’amende. Un peu cher pour du gel et des rasoirs.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter