Douai : un journaliste interpellé avec deux ados déguisés en clowns

FRANCE
EFFET DE MODE - Un journaliste a été interpellé mercredi soir en compagnie de deux adolescents grimés en clown. Il était en train de réaliser une séquence sur le phénomène qui effraie le nord de la France. Pour M6, avec cette mise en scène, le journaliste n'a pas respecté "la déontologie de la profession".

Mercredi soir, deux adolescents sont cachés dans les bosquets d'un jardin public de Douai (Nord). Ils sont tous les deux grimés en clowns terrifiants, à l'image de ceux qui terrorisent le nord et l'est de la France . Tout à coup, l'un d’eux sort de sa cachette. Il est surpris par les policiers municipaux, qui s'aperçoivent rapidement que les deux jeunes sont également accompagnés par… un journaliste.

Ce dernier, qui travaille pour la société de production Keep In News, prépare un sujet sur le phénomène, prévu pour être diffusé dans l'émission 66 Minutes (M6).  Selon La Voix du Nord, le journaliste tournait des images dites de "reconstitution" pour illustrer son sujet. Mais la mise en scène n'a pas été du goût des policiers, qui ont interpellé la petite troupe.

Le reportage ne sera pas diffusé

Les deux adolescents, dont l'un d’eux portait une bombe lacrymogène, ont eu droit à un rappel à la loi. Le journaliste lui aussi, devrait être convoqué prochainement , avec ses supérieurs. Selon la justice, il s'est rendu coupable de provocation de mineurs à commettre un délit, passible de 5 ans de prison et de 150 000 euros d'amende ainsi que du fait d'avoir filmé les deux mineurs sans autorisation de leurs parents.

Si le matériel du journaliste n'a pas été saisi, les images ne risquent pas de se retrouver bientôt à l'écran. La chaîne M6 s'est rapidement désolidarisée du journaliste en indiquant, dans un communiqué avoir "découvert" que la boîte de production n’avait "pas respecté le code de déontologie de la profession".

Le procureur a aussi précisé que les mineurs n'ont pas été payés par le journaliste, qui se sont juste vu offrir un verre dans un bar.

Sur le même sujet

Lire et commenter