Drame de Saint-Lys : l'auteur présumé des coups de couteau présenté à la justice

FRANCE

FAIT DIVERS - Un jeune homme de 28 ans a été tué de plusieurs coups de couteau dans la nuit de vendredi à samedi à Saint-Lys (Haute-Garonne). L'auteur présumé des faits, un toulousain de 33 ans déjà condamné par la justice à six reprises et trois autres personnes sont toujours en garde à vue ce dimanche.

"C'est une série noire". Le procureur de la République a dévoilé ce dimanche les circonstances au cours desquelles un jeune homme de 28 ans, a été tué de plusieurs coups de couteau dans la nuit de vendredi à samedi , au bar le Millenium, place de l'église à Saint-Lys à une trentaine de kilomètres de Toulouse.

Le drame est survenu une nouvelle fois sur fond d'alcool. Une fête organisée par la patronne du bar en l'honneur de la vente de son établissement  a dégénéré après qu'un homme de 33 ans, a voulu attraper une bouteille d'alcool derrière le bar. Expulsé de l'établissement, il se rend dans l'appartement où il est hébergé par des amis et en revient armé d'un couteau de cuisine. Au cours de la bagarre qui s'en suit, il assène un premier coup de couteau à l'épaule du père de la gérante avant de poignarder à trois reprises le compagnon de la jeune femme qui succombera à ses blessures avant l'arrivée des secours.

Un suspect déjà condamné à six reprises

Le suspect prend alors la fuite et se réfugie dans l'appartement de ses amis. Il est finalement arrêté quelques heures plus tard par la quarantaine de gendarmes mobilisée sur place.

Ce dimanche, quatre personnes sont toujours en garde à vue. Une information judiciaire devrait être ouverte dans la soirée, probablement pour meurtre et tentative de meurtre, et l'auteur présumé, présenté à un juge d'instruction dans la foulée. Ce toulousain de 33 ans sans emploi avait déjà été condamné six fois par la justice pour des affaires de stupéfiants et de violence aggravée. Une femme pourrait être mise en examen pour avoir aidé le suspect à dissimuler des éléments de preuve.

Deux meurtres en moins d'une semaine

Il s'agit du deuxième meurtre à l'arme blanche en moins d'une semaine en Haute-Garonne. Le week-end dernier, à Toulouse, Quentin Fisset, jeune homme de 21 ans, avait été tué lors d'une altercation à la sortie du bar le Puerto Habana. Une autre personne avait été grièvement blessée. Trois jeunes gens ont été mis en examen et écroués dans cette affaire. Vendredi, près de 400 personnes ont assisté à l'enterrement du jeune homme. 

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter