Droit à l’oubli : cet ancien acteur du porno ne parvient pas se débarrasser de son e-réputation

DirectLCI
Cet ancien créateur de sites pornos n’arrive pas à se défaire de son image. En cause : les résultats associés à son nom sur internet. "J’ai changé de vie, il est temps de passer à autre chose", explique-t-il. En France, la moitié des demandes formulées à Google est refusée. Pour cela, la Cnil vient tout juste de condamner le moteur de recherche à 100.000 euros d'amende.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter