Droit à l’oubli : les personnes guéries du cancer n’auront plus à le mentionner

FRANCE

François Hollande était au siège de la Ligue contre le cancer pour présenter son plan pour le droit à l’oubli, ce mardi. A l'avenir, toute personne qui a guéri d'un cancer n'aura plus besoin de déclarer qu'elle a souffert de cette maladie pour faire un emprunt, par exemple. C'était un grave problème pour les anciens malades et ils attendaient cette mesure avec impatience.
Lire et commenter