Du sac en plastique au sac en bioplastique

DirectLCI
Le 1er juillet sonnait également la fin des sacs en plastique. En Seine-maritime, des industriels ont mis au point des sacs en bioplastique, réalisés à partir de fécules de pomme de terre. Composés à 13% de matière végétale, ils sont dégradables au bout de 6 mois, contre 100 ans pour les sacs en plastique classiques. Et le sac du futur est déjà en projet : appelé blueplast, il a été mis au point par le laboratoire Sphere PTL et est dégradable dans l’eau et comestible par les animaux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter