Dunkerque : quand les médecins désertent aussi les villes

DirectLCI
La ville de Dunkerque, dans le Nord, va voir partir d’ici la fin de l’année 13 de ses médecins. Ceux-ci ne sont pas des retraités, mais ne supportent plus la paperasse et le poids des charges. Chaque médecin qui part laisse en moyenne 1.000 patients sans soin. Certains d’entre eux songent désormais à déménager dans une plus grosse ville pour assurer leur bon suivi.

Sur le même sujet

Lire et commenter