Dupont-Moretti, un "facteur de stress supplémentaire" pour les deux victimes

France
DirectLCI
Isabelle Colombani, avocate de Stéphanie, victime de l'ancien entraîneur de tennis Régis de Camaret, explique sa cliente "redoute davantage ce procès par rapport au procès". Les deux victimes "veulent une décision de culpabilité, ne plus être traitées de menteuses", dit-elle alors qu'un nouveau procès s'ouvre ce lundi devant les assises de Draguignan.

Sur le même sujet

Lire et commenter