Eau prétendument polluée sur la Promenade du Paillon : Olivier Bettati condamné

Eau prétendument polluée sur la Promenade du Paillon : Olivier Bettati condamné

DirectLCI
JUSTICE – L'ancien candidat aux municipales a été condamné pour diffamation. Durant la campagne, il avait affirmé que les jets d'eau de la coulée verte étaient un nid à bactéries.

La campagne des élections municipales s'est invitée au palais de justice de Nice ce lundi. Le tribunal correctionnel se penchait sur l'une des polémiques qui avaient animé les débats pré-électoraux : celle de la prétendue pollution bactériologique de l'eau diffusée sur la Promenade-du-Paillon .

Le candidat divers droite Olivier Bettati, ancien adjoint de Christian Estrosi à la mairie de Nice, affirmait que l'eau était "non conforme" au code de la santé publique, dépassant la limite pour les entérocoques et l’escherichia coli, responsables de gastro-entérites.

3.000 euros d'amende

"Le maire a délibérément mis en danger la santé des enfants et des personnes âgées pour pouvoir inaugurer à temps la réalisation phare de sa mandature" affirmait Olivier Bettati. Des affirmations immédiatement démenties par la ville de Nice.

Le volet judiciaire a trouvé sa conclusion ce lundi. Le tribunal correctionnel de Nice, saisit par Christian Estrosi, a jugé que ce dernier avait été diffamé par son adversaire politique, rapporte Nice-Matin . Olivier Bettati a été condamné à 3.000 euros d'amende.

Sur le même sujet

Lire et commenter