Ebola à Cergy-Pontoise : comment la suspicion a été levée

France
DirectLCI
Un bâtiment de la DDASS de la ville du Val-d'Oise a été bouclé jeudi soir. En cause : un malaise et deux états grippaux au sein d'un groupe de quatre personnes qui ont expliqué revenir d'Afrique. En 1h30 de temps, le dispositif mis en place par le ministère de la Santé a permis d'établir qu'il n'y avait "aucun risque". Les précisions de Jean-Luc Nevache, préfet du Val-d'Oise.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter