Ebola : un cas suspect détecté à la Réunion

Ebola : un cas suspect détecté à la Réunion

EPIDEMIE – Une pharmacienne de retour d’Afrique de l’Ouest a été hospitalisée sur l’île de la Réunion, vendredi, avec une forte fièvre. Il s'agit du premier cas suspect de fièvre Ebola dans l'île. Les résultats de ses analyses doivent être connus d'ici 48 heures.

La Réunion fait face à son premier cas suspect de fièvre Ebola. Vendredi soir, une pharmacienne qui revenait d’Afrique de l’Ouest a été hospitalisée à Saint-Denis de La Réunion avec une forte fièvre. Celle-ci présente des symptômes similaires à Ebola . Les résultats des analyses devraient être connus d’ici 48 heures.

La pharmacienne revenait d'une mission humanitaire, a priori en Guinée, le berceau du virus qui a déjà fait plus de 6.000 morts depuis le début de l’épidémie. Vendredi, elle a ressenti une forte fièvre ; elle a alors été prise en charge par des urgentistes du Smur, qui sont venus la chercher chez elle revêtus de combinaison étanche.

Le ministère ne commente pas les cas suspects

À l’Agence France presse, Serge Camatchy, le président de l’instance en charge de la politique sanitaire et sociale de l’île a indiqué avoir été informé ce samedi par le directeur du centre hospitalier et la directrice de l'Agence régionale de santé "qu'une patiente avait été hospitalisée avec une forte fièvre", sans plus de précisions.

À Paris, au ministère de la Santé, on reste prudent sur les cas suspects : "Conformément au protocole mis en place depuis le début de la crise sanitaire, le ministère ne commente pas les cas de suspicion". Et d’ajouter : "Il y aura une communication uniquement si le cas est confirmé par les analyses".

C'est le premier cas suspect de fièvre Ebola à La Réunion. Un cas similaire avait été enregistré en septembre, à l’île Maurice, mais le patient souffrait en fait du paludisme.

LIRE AUSSI >>  Volontaire en partance pour le front d'Ebola : "J'aurais eu honte d'avoir eu peur"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter