Eboulement meurtrier à Isola : "Les blocs auraient pu tomber n'importe quand"

Eboulement meurtrier à Isola : "Les blocs auraient pu tomber n'importe quand"

France
DirectLCI
INTERVIEW – Pour la géologue qui s’est rendue ce dimanche sur l’éboulement dramatique d’Isola, le phénomène était totalement imprévisible.

Ce dimanche à Isola, un éboulement a détruit un chalet, provoquant la mort de deux enfants et blessant les cinq autres occupants. Alexia Faure, ingénieur en géologie chez Ingénierie des mouvements de sol et des risques naturels, s’est rendue sur place pour le compte de la métropole Nice Côte d’Azur. C’est elle qui a établi le diagnostic. Elle décrypte l'éboulement pour metronews.

Comment expliquer cet éboulement ?
Environ 100m3 se sont détachés d’une falaise assez verticale. Il s’agit de rochers en granit très fracturés, comme un peu partout dans les Alpes du Sud. A Isola il y avait deux fractures défavorables, c’est-à-dire orientées vers la descente, ce qui a provoqué l’éboulement.

Etait-ce prévisible ?
Non, les blocs auraient pu tomber n'importe quand, il y a une semaine comme dans un mois.

Les intempéries sont-elles en cause ?
Oui, les pluies et le froid accentuent le phénomène : l’eau pénètre dans les fractures de la roche et lorsqu’elle gèle elle se dilate et fragilise la fracture. C'est pour cette raison qu'il y a beaucoup plus d'éboulements en hiver qu'en été dans les Alpes-Maritimes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter