Edito d'Arlette Chabot : 1er Mai, les syndicats divisés

France
DirectLCI
Pour son édito politique Arlette Chabot nous parle des syndicats qui vont défiler. Les grandes banderoles vont illustrer l'austérité du gouvernement, la trahison du gouvernement et les cadeaux faits au patronat. Malgré une absence relative des syndicats depuis quelques temps, la mobilisation sociale s'est exprimée dans les urnes. Cette désaffection des électeurs socialistes pourrait à nouveau s'exprimer lors des européennes. Pour l'heure, la CFDT est le seul syndicat partisan du gouvernement. La question est de savoir si le dossier Alstom va peser sur ce climat social... Pour cause, les syndicats s'entendent quant au label 100% français de l'entreprise!

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter