Élections européennes : les Nantais indifférents

Élections européennes : les Nantais indifférents

DirectLCI
EUROPE - Traditionnellement civiques quand il s'agit d'Europe, les Nantais pourraient battre un record d'abstention lors des élections européennes qui se tiennent dimanche prochain. Et ce, malgré des meetings en nombre et la mobilisation de la société civile.

Dimanche prochain, un peu plus de 180 000 Nantais sont appelés aux urnes, tout comme près de 382 millions d'Européens. Pour la première fois le résultat de ces élections européennes devraient déterminer la couleur politique du prochain président de la Commission européenne.

Deux fois moins de procurations

Nantes fait partie de l'euro-circonscription Ouest, qui envoie neuf eurodéputés siéger à Bruxelles et Strasbourg pendant cinq ans, parmi 25 listes. Lors du dernier scrutin européen, en 2009, les Nantais avaient été plus civiques que la moyenne des Français : 44,02% de participation contre 40,63% au niveau national.

Mais cette année, ils pourraient battre des records d'abstention. Selon les services de la Ville de Nantes on compte 1776 procurations valides au 15 mai, il y en avait eu 3403 et 4367, au premier et second tour des municipales en mars.

"Même si il y a une tradition civique dans l'Ouest, les élections européennes mobilisent très peu. On les qualifie de scrutin de second ordre" rappelle Arnaud Leclerc, professeur de science politique à l'Université de Nantes. "Le clivage est avant tout économique et social. Ce sont les milieux les plus favorisés et donc ouverts sur l'Europe qui sont intéressés".

Trois meetings d'ampleur

"Cette atonie n'est pas nouvelle mais relative, car il y a une très forte activité militante et associative autour de l'Europe dans la région nantaise", tempère Jean-Christophe Barbato, professeur de droit public et membre du Mouvement européen.

Pas moins de trois meetings d'ampleur ont été organisés. L'Allemand Martin Schulz, candidat des socialistes européens à la présidence de la Commission européenne, était à Rezé le 12 mai. L'eurodéputé écologiste sur le départ Daniel Cohn-Bendit était à Saint-Herblain le 15 mai. Les anciens premiers ministres UMP François Fillon et Jean-Pierre Raffarin seront à Vertou jeudi soir.

Dans le même temps, le festival Euxrope/Yourope , organisé par la Maison de l'Europe à Nantes, se tient depuis le 7 mai avec des événements quotidiens pour sensibiliser et mobiliser les Nantais, "il y a un énorme effort qui est fait" reconnaît Arnaud Leclerc. Avec des résultats mitigés : vendredi 16 mai, il n'étaient que 70 à être venus à Cosmopolis pour écouter le débat entre les principales listes de l'Ouest pour les européennes.

Plus d'articles