En Lozère, les habitants rentrent du bois et redoutent un février glacial

DirectLCI
À Grandrieu en Lozère, située à 1.000 mètres d’altitude, il a fait moins 2 degrés ce vendredi matin. L’hiver est donc bien là mais les habitants savent composer avec. Leona et Fernand Brunel, éleveurs à la retraite, rentrent par exemple du bois. Eux qui ont connu moins 30 degrés en janvier 1954 redoutent néanmoins un mois de février glacial.

Plus d'articles