Enfants nés par GPA à l'étranger : l'inscription à l'état civil recommandée sous conditions

DirectLCI
Le procureur général a recommandé vendredi à la Cour de cassation d'inscrire à l'état civil les enfants nés à l'étranger de gestation pour autrui (GPA), sous réserve d'un test établissant une filiation biologique. La Cour de cassation traitait les cas de deux enfants de père français, nés en Russie.

Plus d'articles

Lire et commenter