Enterrement refusé d'un bébé Rom : "C'est un manque d'humanité"

Enterrement refusé d'un bébé Rom : "C'est un manque d'humanité"

Sur décision de la mairie de Champlan, le nourrisson, décédé il y a huit jours et dont les parents vivent au bidonville, ne pourra reposer au cimetière communal de la ville. Il sera finalement inhumé lundi à Wissous. Le maire UMP Richard Trinquier qualifie la décision de l'élu (DVD) Christian Leclerc, d'un "manque d'humanité".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25.403 nouveaux cas en 24 heures contre 22.501 il y a une semaine

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Ce qu'il faut retenir des annonces de Castex pour "éviter un nouveau confinement"

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

Lire et commenter