Entre particuliers, la vente d’animaux bientôt réglementée

DirectLCI
Encadrement des petites annonces sur internet, amendes de 7500 euros en l'absence de numéro de Siren… : autant de mesures dissuasives pour lutter contre le trafic des animaux. Jusqu'à présent, à moins de deux portées par an, rien n'obligeait les particuliers à déclarer la vente d'un chien ou d'un chat. Mais à compter du 1er janvier 2016, tout va changer. Il faudra s’inscrire auprès de la Chambre d’agriculture.

Sur le même sujet

Lire et commenter