Envie d'un bon burger à Nantes, voici nos bonnes adresses

FRANCE

TENDANCE – Depuis plusieurs mois, les enseignes de hamburgers se multiplient à Nantes. Le dernier arrivé, Big Fernand, a ouvert ce mercredi.Tour d'horizon.

"Arrêtez de bouffer de burgers. Mangez des Hamburgés." C’est la devise de Big Fernand qui a ouvert à Nantes ce mercredi. C’est le dernier arrivé de ces enseignes qui se multiplient à Nantes ces derniers mois, proposant des hamburgers haut de gamme, avec des produits de qualité et des frites maison. Ils ne désemplissent pas. Tour d’horizon.

Big Fernand , la carte déjantée.
Chemises à carreaux, tabliers à l’ancienne, béret-moustache et bande-son des années 1980. Ici, le point fort, c'est l’accueil, "sympathique, détendu et déjanté", avec une ambiance franchouillarde et branchée. "Les clients sont accueillis dans la rue, un crieur lance leur commande au cuisinier", explique Sébastien de la Villeon le gérant. Le service se veut aussi efficace qu’en fast-foot, le burger étant prêt en 40 secondes chrono. Et les sandwiches se veulent d’excellente qualité : "Tous nos produits sont frais, 100% français." Oublié le cheddar anglais, place à la tome de Savoie et au fromage à raclette" Rue des Halles.

Le VF , la carte gastronomique version grand chef.
En entrant, l’impression d’un McDo revisité à la sauce écolo : décoration épurée, verte et blanche, comptoir et grand panneaux pour commander. Le VF a été lancé par le chef étoilé angevin Pascal Favre d'Anne. Car si le concept est de proposer du fast-food français, les produits, eux, sont résolument haut de gamme, en provenance directe de la région : viande bovine "née, élevée et abattue en France", pain d’alise fait selon une recette angevine ancestrale, frites fraîches. Et les propositions fleurent bon le terroir, comme le Maxi 44, avec steak, curé nantais et confit d’oignons. Le tout à petit prix : le menu n’excède par les 12 euros. Allée des Tanneurs.

Le Dubrown burger café , la carte new-yorkaise.
Envie de voyager ? Allez-vous asseoir au Dubrown. L’enseigne mise beaucoup sur l’ambiance cosy-branchée, décontractée et chaleureuse, avec ses grands murs, son petit salon et sa cheminée. Le client passe commande, s’installe et se fait servir. Cheeseburger, bacon, mais aussi propositions plus originales, toujours à la sauce anglo-saxonne, pour des prix allant de 9 à 18 euros. Seul bémol, noté par des consommateurs : parfois une longue attente… Peut-être la rançon du succès. Rue Saint-Léonard.

Burger House , la carte du fast-food local.
Les habitués diront que c’est le meilleur burger de Nantes, mais le titre est disputé. Un peu excentré, mais en plein lieu de sortie nocturne, le Burger House propose des hamburger authentiques, avec de la viande fraîche, du pain acheté le matin chez les commerçants du quartier, et des sauces maison. Le choix est large, avec une quinzaine de propositions, allant du Texas spicy au steak, tabasco et cheddar, au Blue moon à la poitrine et au bleu. Rue du Maréchal Joffre.

Cook in Box, la carte de l’itinérant.
C’est le premier "Gourmet food truck" de Nantes, qui veut faire partager "une nouvelle approche du monde du fast-food". Le camion installé du lundi au vendredi au 277, route de Vannes mise sur ses produits garantis "frais et de qualité" : buns préparés tous les matins, ketchup et frites fait maison, fromage d’une entreprise familiales. Les gérants sont issus des milieux de la cuisine et de la boulangerie. Attention : 50 burgers sont proposés chaque jour, pas un de plus !
 

Lire et commenter