Estrosi, Ciotti et Vauzelle à la rescousse de Nice-Matin ?

Estrosi, Ciotti et Vauzelle à la rescousse de Nice-Matin ?

PRESSE - Les présidents de la Métropole Nice Côte d'Azur, du conseil général des Alpes-Maritimes et du conseil régional Paca négocient avec les représentants des salariés de "Nice-Matin", toujours à la recherche de 5 millions d'euros pour boucler leur projet de reprise du journal.

Bernard Tapie hors-jeu , Christian Estrosi, Eric Ciotti et Michel Vauzelle pourraient désormais co-financer le projet de reprise de Nice-Matin par ses salariés. Après l'opération réussie de crowdfunding cet été , la vente aux enchères et les concerts, "il nous manque encore 5 à 6 millions d'euros, que l'on cherche partout", explique Jean-François Roubaud, représentant du Syndicat national des journalistes (SNJ), lors d'une assemblée générale qui a réuni près de 300 salariés, ce lundi à la mi-journée au siège du groupe de presse.

"Un partenaire privé doit nous donner sa réponse demain [mardi], mais nous avons lancé des appels aux collectivités locales et aux politiques. Ce n'est pas ce dont on rêvait mais il en va de notre survie", assure Jean-François Roubaud. "Ils nous ont tous dit 'on vous soutient', précise Gérard Pitocchi. On a besoin d'argent, qu'ils réagissent pour sauver une entreprise !"

La Région pourrait prêter 3 millions d'euros

La Région pourrait prêter 3 millions d'euros, le département 2 millions et la Métropole Nice Côte d'Azur autant. Contactée par metronews, la Région indique qu'une "réflexion existe", la Métropole, elle, ne "confirme rien". Selon les représentants des salariés, Christian Estrosi et Eric Ciotti auraient prévu de parler de cette hypothèse et donner leur réponse avant 17 heures. Il pourrait s'agir de prêts sur sept ans, avec intérêts.

A l'issue de l'AG, tendue, près de 250 salariés ont défilé vers 14 heures jusqu'à la préfecture des Alpes-Maritimes où ils se sont brièvement rassemblés dans le calme. Ils s'y sont redonnés rendez-vous, plus nombreux et déterminés, ce vendredi, avec cette fois la volonté d'être cette fois reçus par le préfet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.