État d'urgence : terroristes, militants écologistes, "un mélange des genres suprenant"

DirectLCI
En décrétant l'état d'urgence, François Hollande annonçait qu'il déclarait la guerre aux terroristes. Or en marge de la COP 21, l'État a assigné à résidence plusieurs militants écologistes. Il y a "un mélange des genre surprenant", affirme l'avocat pénaliste Emmanuel Daoud.

Plus d'articles

Lire et commenter