Euro 2016 : de la menace terroriste aux hooligans, les forces de l’ordre sont débordées

DirectLCI
Si le ministère de l’Intérieur affirme qu’il n’y a eu aucun raté à Marseille malgré les violents affrontements qui ont opposé les supporters anglais et russes, les forces de l’ordre font face à deux difficultés. Si elles doivent gérer à la fois la menace terroriste et les hooligans, elles constatent également la difficulté de faire face à des personnes venues spécialement pour être violentes. Selon Bernard Cazeneuve, les préfets pourront désormais interdire la vente d’alcool pendant la compétition et des interdictions de séjour vont être prononcées.

Sur le même sujet

Lire et commenter