Euro 2016 : "Il manque un joueur providentiel qui fait la différence"

Euro 2016 : "Il manque un joueur providentiel qui fait la différence"
FRANCE

"Il n’y a pas d’individualité. Il n’y a pas de Zidane, il n’y a pas de Platini. Il n’y a pas ce joueur providentiel qui fait la différence", selon Antoine Grynbaum, journaliste sportif indépendant et co-auteur de "Les secrets du mercato". Et d’ajouter : "Deschamps est obligé de capitaliser sur un collectif, un groupe qui vit bien et surtout sur cette attaque qui est assez impressionnante".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent