Euro 2016 : "Il manque un joueur providentiel qui fait la différence"

France
DirectLCI
"Il n’y a pas d’individualité. Il n’y a pas de Zidane, il n’y a pas de Platini. Il n’y a pas ce joueur providentiel qui fait la différence", selon Antoine Grynbaum, journaliste sportif indépendant et co-auteur de "Les secrets du mercato". Et d’ajouter : "Deschamps est obligé de capitaliser sur un collectif, un groupe qui vit bien et surtout sur cette attaque qui est assez impressionnante".

Sur le même sujet

Lire et commenter