Euro 2016 : plus de 80 agents de sécurité repérés par la DGSI comme menace potentielle

Euro 2016 : plus de 80 agents de sécurité repérés par la DGSI comme menace potentielle

Lors de l'Euro, la sécurité des espaces clos sera assurée par des entreprises privées. Les plus grosses se sont portées volontaires pour les stades, où leurs dispositifs sont déjà rodés. Les Fanzones, elles, seront gérées par de plus petites sociétés, moins expérimentées. Celles-ci embauchent à tour de bras et parmi les 3.500 profils étudiés, la DGSI a déjà repéré plus de 80 personnes susceptibles de représenter un danger pour l'État.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : d'ex-chefs d'États et prix Nobel appellent à lever les brevets des vaccins

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter