Évacuation des mineurs isolés de Calais : les premiers cars sont partis

FRANCE

Toute L'info sur

Le démantèlement de la "Jungle" de Calais

MIGRANTS - Le transfert des 1 500 mineurs isolés encore hébergés au centre d'accueil provisoire de Calais a débuté ce mercredi, avec le départ d'un premier autocar vers le sud de la France.
1/5Les mineurs isolés avaient été regroupés et dirigés vers le Centre d'accueil provisoire (CAP) de Calais, en bordure de l'ancienne "Jungle", dans des bâtiments en dur, des conteneurs blancs de chantier aménagés.

PHILIPPE HUGUEN / AFP

2/5Beaucoup d'entre eux demandent un transfert vers la Grande-Bretagne pour y rejoindre des parents déjà sur place. À ce jour, les demandes de 300 mineurs ont été acceptées par les autorités britanniques.

PHILIPPE HUGUEN / AFP

3/5Des bracelets de couleur, marqués d'un numéro de car, ont été distribués aux jeunes gens qui rejoignent les véhicules en fonction de leur destination.

PHILIPPE HUGUEN / AFP

4/5Quelque 30 bus ont été réservés ce mercredi pour ces départs à destination de 60 centres d'accueil et d'orientation (CAO) dédiés aux mineurs en France, selon la préfecture du Pas-de-Calais. Elle précise que les mineurs ne choisissent pas leur destination mais décident avec qui ils veulent voyager et s'installer.

PHILIPPE HUGUEN / AFP

5/5Le premier véhicule, avec 43 mineurs à bord, a quitté peu avant 08H30 l'enceinte du CAP pour Carcassonne et Bolquère (Pyrénées-Orientales), suivi de trois autres autocars se rendant aux Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône) et dans l'Allier.

PHILIPPE HUGUEN / AFP

Et aussi