Expulsées, Yvette, 98 ans, et sa fille ont un nouveau logement

FRANCE

FAIT DIVERS – La nonagénaire et sa fille sont hébergées dans un appartement du centre de Nice prêté par une généreuse azuréenne.

L'expulsion en début de semaine d'Yvette, 98 ans, et de sa fille Linda, avait provoqué une vague d'indignation à Nice et bien au-delà . Ce vendredi, selon Nice-Matin, les deux infortunées ont trouvé un logement dans le centre de Nice. L'appartement, situé dans le quartier Malausséna, leur est gracieusement prêté par une généreuse azuréenne lectrice du quotidien .

"Je ne mérite aucune médaille, c'est seulement normal ! assure la propriétaire à Nice-Matin. J'espère que ce cas et ma petite action, une goutte d'eau, vont contribuer à réveiller les esprits de ceux qui laissent ainsi les gens dans la rue". Les deux femmes n'ont en réalité à aucun moment été "à la rue". Mais se sont trouvées dans une situation particulièrement précaire après l'exécution du jugement du tribunal.

Plusieurs propositions de relogement

La vieille dame avait dans un premier temps été conduite à l'hôpital Saint Roch de Nice par les pompiers. Elle avait ensuite pu rejoindre sa fille dans un appartement qui leur était prêté par un ami de la famille, comme le précisait mercredi la préfecture des Alpes-Maritimes à metronews.

Sitôt après l'expulsion, le maire de Nice avait annoncé avoir "trouvé, dès ce matin, une place pour cette dame âgée à la maison de retraite des anciens combattants et une place [pour] sa fille dans un foyer logement de la Ville". Le directeur d'une maison de retraite d'Antibes avait aussi, selon Nice-Matin, proposé gratuitement un hébergement "par solidarité".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter