Expulsion : Yvette, 98 ans, et sa fille toujours sans domicile fixe

FRANCE

FAIT DIVERS - Yvette, une Niçoise de 98 ans et sa fille ont dû trouver une nouvelle solution de relogement temporaire. Les deux femmes avaient été expulsées le 28 octobre de leur appartement situé dans un quartier de Cimiez, à trois jours de la trêve hivernale.

"J’ai l’impression de vivre un cauchemar", a confié ce lundi Linda Carletti à Nice-Matin, qui publie l'information . Cette femme de 64 ans, handicapée, a été expulsée le 28 octobre de l'appartement où elle vivait avec sa mère, Yvette, âgée de 98 ans, pour cause de loyers impayés. Leur sort a ému les Niçois et provoqué l'indignation du maire, Christian Estrosi, qui s'en est directement pris au préfet des Alpes-Maritimes.

Occupation illégale

Les deux femmes ont dans un premier temps trouvé refuge chez un proche, qui ne pouvait les héberger que quelques jours, avant qu'une femme ne mette gracieusement à leur disposition un appartement situé dans le quartier Malausséna, à Nice. Mais Yvette et sa fille ont appris que cette dernière n'était pas propriétaire de ce logement, dont elle détient pourtant les clés, et qu'elle n'est pas autorisée à l'occuper.

Ce lundi soir, Yvette et Linda ont donc dû quitter leur hébergement pour rejoindre un studio meublé dans le centre-ville, loué pour trois jours seulement. "L’urgence demeure, l’attribution très rapide d’un logement social permettrait de sortir de cette impasse", a réagi leur avocat, Houdé Zgaren.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter