Face à Daech, une guerre numérique ?

Face à Daech, une guerre numérique ?

En janvier, une jeune fille racontait comment elle avait été endoctrinée par Internet pour faire le jihad. Les gendarmes et la police traquent les sites jihadistes ou ceux qui font leur apologie. Depuis l'état d'urgence et la loi relative à la lutte contre le terrorisme, ils peuvent maintenant bloquer directement les sites jugées dangereux. Les internautes peuvent également signaler les sites en question sur les réseaux sociaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinats"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

Fin de la traque dans les Cévennes : comment les gendarmes ont poussé le fugitif à se rendre

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.