Face à la menace terroriste, la sécurité a été renforcée au sanctuaire de Lourdes

DirectLCI
Au sanctuaire de Lourdes, l’émotion est vive deux jours après l’assassinat du père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray. Si l’entrée du site ne dispose pas de gardes armés, des bénévoles en chasuble orange veillent à la sécurité du sanctuaire. Face à la menace terroriste, les pèlerins et les habitants de la région, émus par la mort du père Hamel, ne veulent pas s’arrêter de vivre et comptent bien faire face, quelle que soit la sécurité mise en place. Les autorités locales entendent néanmoins renforcer le dispositif avec notamment des patrouilles circulant dans le sanctuaire.

Plus d'articles

Lire et commenter