Face à l'énorme affluence, "on craint qu'il puisse ne pas y avoir de marche"

France
DirectLCI
Des milliers de personnes ont déjà investi la place de la République, deux heures avant le grand départ. Des slogans et des chants en l'honneur de Charlie Hebdo sont repris par la foule. Mais "on craint qu'il ne puisse pas y avoir de marche", explique Frédérique Agnès, envoyée de TF1 au coeur de la capitale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter