Face au réchauffement climatique, les viticulteurs optent pour des cépages étrangers

Face au réchauffement climatique, les viticulteurs optent pour des cépages étrangers

Alors que le Salon Vineexpo ouvre ses portes dimanche à Bordeaux, la problématique du réchauffement climatique pose question pour les vignes françaises. Le Comité Interprofessionnel des vins du Bordelais vient de se prononcer en faveur d'une modification de la réglementation permettant l'introduction, à titre expérimental, de cépages étrangers aux Appellations d'Origine Contrôlée pour faire face au réchauffement climatique. Il s'agit là d'en anticiper les conséquences, car les cépages traditionnels utilisés actuellement pourraient être fragilisés à l'avenir. Zoom sur cette pratique entre Saint-Emilion et Fronsac.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : la fleur faite aux non-vaccinés

Covid-19 : 525.527 cas positifs en 24 heures, nouveau record de contaminations en France

EN DIRECT - Tests : face à la forte demande, la liste des professions habilitées à faire des prélèvements élargie

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 20 janvier

Covid-19 : la nouvelle hausse des contaminations en France provoquée par le BA.2, un sous-variant d'Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.