Facebook mis en demeure pour "clauses abusives" : le réseau social a 60 jours pour une mise en conformité

DirectLCI
La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a enjoint mardi Facebook de "supprimer ou modifier" dans un délai de 60 jours les "clauses abusives" figurant dans les contrats de ses utilisateurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter