Facturer les opérations "de confort" des pompiers, c'est remettre en cause un principe du 18e siècle

Facturer les opérations "de confort" des pompiers, c'est remettre en cause un principe du 18e siècle

Le service départemental du Calvados a voté lundi la facturation de certains services rendus par les pompiers. Pour débloquer un ascenseur ou encore pour faire stopper l'alarme incendie défectueuse de votre voisin absent, il faudra par exemple débourser 463 euros. Patrick Hertgen, vice-président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, est totalement opposé à cette mesure.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un premier cas confirmé en Île-de-France

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.