Facturer les opérations "de confort" des pompiers, c'est remettre en cause un principe du 18e siècle

DirectLCI
Le service départemental du Calvados a voté lundi la facturation de certains services rendus par les pompiers. Pour débloquer un ascenseur ou encore pour faire stopper l'alarme incendie défectueuse de votre voisin absent, il faudra par exemple débourser 463 euros. Patrick Hertgen, vice-président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, est totalement opposé à cette mesure.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter