Fédération PS du Nord : le duel Aubry-Kanner éclate au grand jour

FRANCE

POLITIQUE – L'élection du patron de la fédération socialiste du Nord présentera, ce jeudi, un soutien de Martine Aubry, maire de Lille, face à une proche de Patrick Kanner, ancien président du département du Nord, devenu ministre de la Ville. Depuis plusieurs mois, une lutte de pouvoir a lieu entre les deux ténors socialistes, avec en toile de fond les prochaines municipales à Lille de 2020.

C'est le signe d'un affrontement désormais frontal entre Martine Aubry et Patrick Kanner. Depuis plusieurs mois, la maire de Lille et l'ancien président du conseil général du Nord, devenu ministre de la Ville, ont entamé une lutte de pouvoir non caché sur le parti socialiste nordiste.

Ce jeudi, l'élection du patron de la fédération socialiste du Nord réunira trois candidats. Gilles Pargneaux, actuel patron de la fédération et proche de Aubry, Martine Filleul, proche de Kanner et Rémi Lefebvre, représentant de l'aile gauche. Sous la pression du premier ministre Manuel Valls, Patrick Kanner a finalement demandé, mardi soir, le retrait de la candidature de Martine Filleul.

Une candidature Kanner à Lille ?

Mais celle-ci a refusé, soutenue dans sa démarche par des ténors socialistes locaux, tel que l’ancien président du conseil général du Nord, Bernard Derosier. Lundi, c'est le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis , qui est venu spécialement à Lille pour apaiser les tensions . Il a apporté son soutien à Gilles Pargneaux, qui pourrait rester en poste jusqu'aux régionales de décembre, avant de passer la main à Roger Vicot, maire de Lomme et autre proche de Martine Aubry.

Selon les observateurs, celle-ci craint également une candidature de son rival aux municipales lilloises de 2020, face à François Lamy. Cet actuel député de l'Essonne a en effet été parachuté à Lille, en novembre 2014 , pour lui succéder. "Ces derniers temps, Patrick Kanner enchaîne les piques publiques contre Martine Aubry, nous confie un élu lillois. Il sait que son ancrage local est meilleur que celui de François Lamy. Selon lui, son influence est devenu majoritaire face à une Martine Aubry qui n'a pas réussi à trouver un vrai successeur nordiste."

A LIRE AUSSI >>  Martine Aubry parachute François Lamy à Lille

Lire et commenter