Fermeture de l'usine Seita à Nantes : "Un gâchis humain complet"

Fermeture de l'usine Seita à Nantes : "Un gâchis humain complet"

DirectLCI
1/3 Les salariés de Seita viennent d'apprendre la nouvelle : le groupe Imperial Tobacco supprime 366 postes, ce qui passe par la fermeture des sites de Nantes, Bergerac et Nottingham.

SL/Metronews

2/3 D'après les manifestants, "certains des employés en sont à leur troisième fermeture de site. Ils étaient venus de Metz, Strasbourg ou Lille."

AFP

3/3 Après l'annonce de la fermeture du site de Carquefou, peu d'employés ont réagi. Les syndicats ont finalement lancé un appel à débrayage.

AFP

Sur le même sujet

Plus d'articles