Festival Cinémas du sud: les révolutions arabes sur grand écran

Festival Cinémas du sud: les révolutions arabes sur grand écran

DirectLCI
CULTURE - Jeunes réalisateurs et cinéastes confirmés seront réunis lors du festival Cinémas du sud qui se déroule du 24 au 27 avril à l'Institut Lumière. Metronews vous a concocté une sélection des temps forts de cette 14ème édition, portée par le "printemps arabe".

Rags and Tatters, (en présence du réalisateur), jeudi 24 avril à 20 heures

A tout juste 35 ans, le réalisateur égyptien Ahmad Abdalla a déjà signé trois films primés dans plusieurs pays. Dans 'Rags and Tatters', sorti en 2013, il raconte l'histoire d'un prisonnier profitant des manifestations de la place Tahrir pour s'évader. Entre le documentaire et la fiction, ce film engagé sur l'Égypte d'aujourd'hui marque l'ouverture du festival Cinémas du Sud.

Une échelle pour Damas (en présence du réalisateur), samedi 26 avril à 15 heures

La venue du réalisateur syrien Mohamad Malas est l'événement de cette quatorzième édition. Militant des droits de l'homme, le cinéaste de 68 ans a souvent été interdit de voyage à l'étranger. Ses films et documentaires ont reçu de nombreuses récompenses internationales dont le Prix spécial du jury au festival du film international de Marrakech en 2004. Dans Une échelle pour Damas, il dépeint histoire d'amour entre une jeune fille et un aspirant réalisateur, sur fond de guerre civile.

Asham, (en présence de la réalisatrice), dimanche 27 avril à 16 heures 45

Comme son nom ne l'indique pas, Maggie Morgan est égyptienne. Avec Asham, la jeune réalisatrice signe son premier long-métrage. Sous le regard d'Asham, marchand ambulant, six couples s'aiment et se déchirent à la veille du 'printemps arabe'. Un récit poétique et plein d'espoir sur l'Égypte d'aujourd'hui.

Bastardo, (avant-première en présence du réalisateur), dimanche 27 avril à 19 heures

Après le succès international de son film VHAS Kahloucha nommé aux festivals de Sundance et de Cannes, le réalisateur-acteur tunisien Néjib Belkadhi présente Bastardo, l'histoire d'un jeune homme rejeté par ses pairs. Désormais en pleine ascension sociale, Mohsen est prêt à tout pour conserver son nouveau statut.

Institut Lumière : 25, rue du 1er-Film. Toute la programmation sur www.institut-lumiere.org


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter