Fin de vie : "Il y a des ambiguïtés dans cette proposition de loi"

FRANCE

Selon Véronique Massonneau (EELV), il y a "plusieurs ambiguïtés" dans cette nouvelle proposition de loi : la sédation jusqu'au décès et la décision des proches si la personne n'a pas laissé de directives.
Lire et commenter