Financement de l’Allianz Riviera : la justice s’interroge

FRANCE
JUSTICE -Le parquet de Nice a été saisi d’une enquête sur d’éventuelles irrégularités financières lors de la construction de l’Allianz Riviera.

Des irrégularités dans le financement du stade ? La question a été signalée par la Chambre régionale des comptes au parquet de Nice l’automne dernier. Le procureur de la République, Eric Bedos, a confirmé dans les colonnes de Nice-Matin être qu'une en quête est lancée. Il a précisé : "On attend de savoir si on reste saisis ou si l’enquête est confiée à une juridiction mieux placée." Le parquet national financier à Paris et la juridiction interrégionale spécialisée à Marseille sont sur les rangs.

Le partenariat public-privé en question

Le cœur des interrogations se situe au niveau du partenariat public-privé contracté par la ville de Nice pour la construction de son stade inauguré en 2013. Un nouvel écrin dont la gestion a été confiée à une filiale du groupe Vinci. La municipalité a tenu à préciser dans un communiqué de presse "attendre sereinement le rapport définitif du contrôle en cours."

L’Allianz Riviera a coûté 243 millions d’euros. Plus du quart de cette somme provient de subventions publiques. Du fait de son engagement, la ville doit s’acquitter d’une redevance annuelle de huit millions d’euros pendant 27 ans. 

Lire et commenter