Forbach : le procès des anciens mineurs

DirectLCI
Dix ans après la fermeture des dernières houillères de Lorraine, 860 anciens mineurs ont décidé d'attaquer l'Etat pour préjudice d'anxiété. Pour l'instant, leurs poumons ne sont pas encore abîmés mais ils craignent toujours de tomber malade après avoir travaillé de nombreuses années dans la mine. Le procès qui vient de s'ouvrir à Forbach est aussi un procès contre l'oubli.

Sur le même sujet

Lire et commenter