François Hollande se trompe sur la religion d'une victime de Mohamed Merah, le père s'insurge

François Hollande se trompe sur la religion d'une victime de Mohamed Merah, le père s'insurge

POLEMIQUE - Le chef de l'Etat a qualifié dans un discours Abel Chennouf de musulman, alors que le militaire assassiné par le tueur au scooter était catholique. Scandalisé, son père a adressé une lettre ouverte au président de la République.

Albert Chennouf-Meyer, le père d'Abel Chennouf, militaire abattu par Mohamed Merah à Montauban le 15 mars 2012, a adressé samedi une lettre ouverte à François Hollande dans laquelle il proteste vivement après que le chef de l'Etat a qualifié dans un discours son fils de musulman, alors que le jeune homme était catholique.

Mardi dernier, François Hollande a en effet déclaré au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) : "C'est le fanatisme et non l'islam, qui a guidé le bras assassin de Merah à Toulouse et à Montauban lorsqu'il a abattu Jonathan, Gabriel, Arieh, Myriam, Imad Ibn Ziaten, Mohamed Legouad et Abel Chennouf. Quatre juifs, trois musulmans. Tous Français".

"Deux poids, deux mesures"

Dans sa lettre, Albert Chennouf indique que lui et sa famille "condamnent fermement l'inculture, l'agression verbale et le mépris vis-à-vis de notre enfant Abel Samy Arnaud, qui est catholique de son état et non musulman". Avant d'ajouter "qu'être musulman n'est pas une tare" tout en dénonçant "le mépris" manifesté selon lui par le chef de l'Etat "envers les familles de victimes, notamment Abel et Mohamed Legouad". "Je vous saurai gré de ne plus citer le prénom de mon fils, laissez-le dormir en paix", conclut le père du militaire.

Les familles Chennouf et Legouad avaient déjà dénoncé en novembre les "deux poids deux mesures" dans le traitement réservé, selon elles, par l'Elysée aux familles des victimes du tueur au scooter. Ils dénonçaient le fait que François Hollande, en visite en Israël, s'était recueilli sur les tombes des quatre victimes tuées dans une école juive de Toulouse le 19 mars 2012.

Cette lettre ouverte intervient à quelques jours du deuxième anniversaire des tueries de Toulouse et Montauban des 11, 15 et 19 mars. Le 19 mars prochain, c'est le premier ministre Jean-Marc Ayrault qui présidera à Toulouse, la journée commémorative dédiée aux victimes du terroriste dont le programme reste encore à préciser.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.