Francophonie : "Se demander si les jeunes n'ont que les SMS pour mettre en mots leur pensée"

Francophonie : "Se demander si les jeunes n'ont que les SMS pour mettre en mots leur pensée"

Pour fêter la semaine de la francophonie, qui débute ce lundi, le professeur de linguistique Alain Bentolila a estimé que c'est "catastrophique" si certains ne parlent qu'en langage SMS pour échanger et parler.

Sur le même sujet

Lire et commenter