Front national : "Jean-Marie Le Pen va faire des révélations" lors des Universités d’été à Marseille

Front national : "Jean-Marie Le Pen va faire des révélations" lors des Universités d’été à Marseille

DirectLCI
POLITIQUE – Exclu par le bureau exécutif du Front national, Jean-Marie Le Pen compte toutefois bien se rendre à Marseille les 5 et 6 septembre prochains pour les universités d’été du parti. Pas pour faire de la figuration annoncent ses soutiens.

Exclu mais pas abattu. Évincé par le bureau exécutif du Front national le 20 août dernier, Jean-Marie Le Pen entend continuer à jouer sa petite musique. L’occasion lui en sera donnée les 5 et 6 prochains lors des universités d’été du parti à Marseille. Pas prévu au programme, qu'à cela ne tienne. Le fondateur du FN présidera un déjeuner-débat dans le 13e arrondissement de Marseille au Mas des Grives, organisé par le conseiller régional en Paca et son fidèle soutien, Laurent Comas.

"400 adhérents ont déjà prévu de s’y rendre, assure l’élu qui n’a pas choisi cet endroit par hasard. Ce sont les terres de Ravier (sénateur-maire du 7e secteur de Marseille), là où notre électorat est très fort. Mais ces terres ne lui appartiennent pas. Jean-Marie Le Pen a la légitimité pour rencontrer les sympathisants qui lui ont fait confiance. Ils réclament sa présence", poursuit Laurent Comas.

EN SAVOIR + >> Jean-Marie Le Pen exclu du Front national

Une présence "parasite" selon sa petite-fille

Prévenu par média interposé, l’élu du secteur Stéphane Ravier n’a pas manqué de réagir avec ironie sur son compte Twitter.

Mais une fois le repas terminé, reste la question de la présence de Jean-Marie Le Pen aux Universités d'été le même jour. "Je ne me suis pas interdit d'y aller, souligne-t-il, précisant qu'il prendra sa décision en fonction de ce qu'il a "envie de faire à ce moment-là".

Pas de quoi rassurer sa petite-fille, Marion-Maréchal Le Pen, présente au parc Chanot le même jour, pour booster sa campagne aux élections régionales en Paca. "J’espère que notre rentrée politique ne sera pas trop parasitée par cela et qu’on va pouvoir parler politique parce qu’accessoirement, je suis tête de liste en Paca", a-t-elle rappelé mardi matin.

Des révélations et une candidature

"Jean-Marie Le Pen fait ce qu’il veut, on est en démocratie ! lui répond Laurent Comas. Il vient dire la vérité sur son exclusion. Il va tout simplement expliquer l’injustice dont il a été victime. Il ne comprend pas comment un homme qui a bâti pierre par pierre le parti en soit ostraciser", indique-t-il.

Mais son discours ne devrait pas en rester là. "Il va faire des révélations qui vont faire vibrer les oreilles de certains", prévient Laurent Comas. Sur qui ? Sur quoi ? "Ce n’est pas à moi de le révéler", glisse malicieux l’élu régional n’excluant pas une candidature de son mentor aux prochaines élections en Paca. "Nos listes sont complètes", annonce-t-il d’ores et déjà.

À LIRE AUSSI >> 94 % des adhérents du FN ne veulent plus du président d'honneur

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter