Fusillade en Seine-Saint-Denis : "Les mesures de permission doivent être drastiques"

FRANCE
Pour Nicolas Comte, secrétaire général adjoint du syndicat Unite-SGP Police FO, "il faut que les mesures de permission soient des mesures drastiques et qu'elles soient réservées à certains cas", comme le décès d'un proche. "Mais il faut qu'elles soient assorties de mesures de sécurité qui ne lui permettent pas de s'évader", déclare-t-il sur LCI.
Lire et commenter