Gendarmerie : harcelée par des supérieurs, elle porte plainte

France
DirectLCI
Depuis le 3 mars, les victimes de harcèlement peuvent joindre l'inspection générale de la gendarmerie et contacter un numéro spécial. Des mesures que les associations jugent encore insuffisantes pour libérer la parole des femmes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter