Gendarmes de l'Yonne : six et huit mois de prison avec sursis

DirectLCI
Les deux gendarmes de l'Yonne accusés de harcèlement sexuel à l'encontre d'une de leurs collègues, ont été condamnés à six et huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. L'un d'eux a également écopé d'une interdiction définitive d'exercer au sein de la gendarmerie. Le point avec notre envoyée spéciale, Alexandra Guillet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter