Gérard Collomb conserve le Grand Lyon

Gérard Collomb conserve le Grand Lyon

DirectLCI
POLITIQUE - Le sénateur-maire socialiste de Lyon l'a emporté dès le premier tour avec 92 voix, devant François-Noël Buffet (58 voix). Il prendra donc les rênes de la future Métropole début 2015.

Le scrutin s’annonçait serré, il n’en a finalement rien été. Ce mercredi après-midi, un peu plus de deux semaines après avoir reconquis la ville de Lyon, Gérard Collomb a été réélu à la tête de la communauté urbaine. Le sénateur-maire PS, en poste depuis 2001, a battu l'UMP François-Noël Buffet dès le premier tour sur le score de 92 voix contre 58 pour son challenger.

Il a également devancé le frontiste Christophe Boudot, qui s'était lui aussi déclaré candidat (2 voix), et le maire de Villeurbanne Jean-Paul Bret (1 voix). Favori à sa propre reconduction, Gérard Collomb a donc su convaincre la majorité des 162 élus communautaires de lui renouveler leur confiance, à commencer par les fameux maires sans étiquette du groupe Synergies. Mais il est aussi parvenu à limiter la casse sur sa gauche. "C'est évidemment une grande joie mais aussi beaucoup d'émotion", a-t-il déclaré à la tribune du Grand Lyon.

Il dirigera "sa" Métropole

Si remporter le Grand Lyon était une étape si importante pour Gérard Collomb, c'est surtout parce qu'à partir du 1er janvier 2015, il pourra prendre les rênes de la Métropole , ce nouveau territoire issu de la fusion de la communauté urbaine et du département du Rhône.

Un projet qu'il couve depuis le départ avec son ami centriste Michel Mercier. "Nous devons maintenant réussir la Métropole pour relever les défis économiques, environnementaux et sociaux qui s'annoncent. Cette dynamique sera jugée, scrutée", a ajouté Gérard Collomb. A lui, désormais, de réussir son pari.

 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter