GPA à l’étranger : la France rechigne à reconnaître la filiation

DirectLCI
La gestation pour autrui (GPA) est interdite en France. La secrétaire d'Etat à la Famille, Laurence Rossignol, veut dissuader les ressortissants français d'avoir recours aux mères porteuses. Adrien, neuf mois, est né de cette pratique. Ses parents, deux hommes, sont partis aux États-Unis. Aujourd’hui, de retour en France, ils rencontrent des difficultés dans les démarches administratives. Impossible de transcrire l’acte de naissance du nouveau-né. Sollicité par le couple, le procureur de la République n’a pas su trancher.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter