Grâce aux "Fermes d'avenir", cet ingérieur veut prouver qu'une autre agriculture est possible

DirectLCI
Maxime de Rostolan a co-fondé il y a deux ans le concept des "Fermes d'avenir". En pratiquant l'agro-écologie, il souhaite prouver qu'une autre agriculture est possible. Cette année, son objectif est d'aider d'autres porteurs de projets à s'installer. "On va financer 10 à 20 installations sur tout le territoire, et on va octroyer 500.000 euros de prêt à taux 0%", explique-t-il.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter